SÉCURITÉ BRICOLAGE


La notion de sécurité dans le bricolage

Sécurité dans le bricolageComment aborder les questions de sécurité dans le bricolage ? C’est facile – la réponse est : indispensable ! Et pourtant – lorsqu’on commence, on se dit que ce n’est pas nécessaire, c’est juste un « petit truc à fixer », porter des gants limite la précision, etc etc… Sans vouloir faire peur (et en plus nous n’avons pas les chiffres pour cela), mais les accidents liés au « petit truc à fixer » sont certainement très nombreux, et n’arrivent pas qu’aux autres. Voici quelques principes de sécurité que nous avons mis en place (à force de nous faire mal, c’est maintenant rentré dans nos esprits).

Les accessoires de protection indispensables pour bricoler

Il y en a beaucoup et cela dépend du type de chantiers sur lesquels vous travaillez, néanmoins, voici les indispensables que nous avons identifiés jusqu’à présent :

Lunettes de protection

Presque à porter en permanence, mais surtout pour les travaux avec des scies, des ponceuses et des meuleuses. Que ce soit le travail de la pierre, du bois, les éclats arrivent vite et l’accident aussi. Nous ne le mettions pas automatiquement au début, nous n’avons pas eu d’accident – mais désormais nous les mettons presque en permanence – la gêne est faible et le fait d’avoir les yeux protégés n’a pas de prix. Portez les !

Les gants de protection

Pareil – et plus encore. Le dernier coup de marteau qui est parti en travers nous a encore laissé des traces – malgré les gants. Alors sans gants cela aurait été pire. Quoiqu’il en soit, pour porter (des parpaings par exemple), pour clouer, couper, manipuler, … utilisez des gants. Après avoir passé 10 jours à gâcher du ciment dans une bétonnière et vérifier sa consistance à la main nue, ou finir de l’étaler à main nue – la peau était abimée, jusqu’au jour où nous avons compris que – même des gants de vaisselle – sont une première protection bien utile.
Je répète – Portez les !

Masque de protection

Encore une fois pour la découpe (notamment de la pierre – nous l’avons vécu sur le chantier de revêtement mural en pierre) – le masque de protection est incontournable. La quantité de poussière avalée aux 2 premières pierres taillées en font une évidence sans faille. La mise en place de laine de verre ou de laine de roche pour votre isolation – idem, le masque de protection vous évitera de tousser pendant des jours.

Casque / Protège oreilles ou bouchons

Selon vos travaux, une protection type casque de chantier – ou, s’il s’agit uniquement de nuisances sonores, un protège oreille ou des bouchons sont aussi très utiles. (Encore une fois, la découpe de pierre nous a permis de nous rendre compte réellement de ce qu’est une nuisance sonore). Mais si vous êtes conduits à percer pendant de longues heures ou découper du bois, vous vivrez les mêmes inconvénients – qui pourtant ont des solutions à prix abordables et gêne minime.

Votre comportement pendant vos travaux

C’est l’autre aspect important de la sécurité dans le bricolage. Cela passe par :

  • une gestion de vos sessions de bricolage : il faut faire des pauses et éviter la tentation très forte de dire « j’ai presque fini, encore 1/2h et je m’arrête« . C’est en général à ces moments là (de fatigue et de stress) que l’accident arrive. Donnez vous un rythme de pauses et tenez-y vous.
  • une bonne préparation et de bons outils : vérifiez vous outils avant de les utiliser (et nettoyez les après) et prenez le temps de vous préparer. Par exemple – si vous avez un grand nombre de découpes à faire, préparez un espace de découpe, bien dégagé, si possible aéré, si possible bien éclairé. Organisez vous pour bien fixer les pièces à découper (serre joints, espace stable, etc …). Cela permet 2 choses : une augmentation considérable de la sécurité (moins de fatigue, moins de risques, …) mais aussi une meilleure efficacité (vous pouvez découper à la chaîne car vous avez l’espace et les conditions pour ce faire).
  • et tout le reste : le bricolage – c’est physique et un peu comme le sport : mettez de bonnes chaussures qui tiennent bien (hum il nous est arrivé de ne pas le faire), buvez régulièrement, changez de position, bref – prenez soin de vous, vous ne perdrez pas plus de temps et gagnerez au résultat

Voilà les indispensables à ce stade. Mais, nous insistons sur l’importance de cet article – car, à nos toutes premières heures de bricolage nous étions peu portés sur ces questions et mesures de sécurité. Et pourtant – lorsque l’on voit des professionnels aguerris au bricolage, on s’aperçoit rapidement qu’ils en tiennent compte. Et les mains abimées (heureusement temporaire), les toux et les maux de tête du soir encouragent rapidement à rendre systématique le port des accessoires de protection.
Nous reviendrons probablement souvent sur cet article qui doit être commun à tous nos projets.

Poursuivez votre lecture avec

,

  1. #1 by cristian on 25 juin 2012 - 1 h 02 min

    bonjour, je voudrais savoir si les gants de menage serais bien pour utiliser les machine pour le bois qui n’ont pas de risque de coupure car ses gants sont tres bien pour un toucher fin.
    merci

  2. #2 by admin on 25 juin 2012 - 6 h 24 min

    Bonjour Cristian,
    Cela dépend un peu du type de manipulations que vous aurez à faire ; s’il n’y a pas de risques de coupure ou de chocs, effectivement vous pouvez utiliser ce type de gants en guise de protection. Mais comme vous pouvez l’imaginer la protection est légère.
    Il existe des gants de travail fins mais renforcés qui permettent de ne pas trop perdre en précision tout en étant protégé.

(ne sera pas publié)